You are currently viewing L’immobilier paie le lourd tribut du Covid​

L’immobilier paie le lourd tribut du Covid​

L’immobilier paie le lourd tribut du Covid

Si l’heure est à l’optimisme pour les managements des deux principales sociétés cotées du secteur (Addoha et Alliances), il ne peut pas cacher l’ampleur de l’impact de la crise sur les comptes annuels. Les réalisations du 4e trimestre 2020 sont négatives.

La baisse d’activité a, aussi bien pour Addoha que pour Alliances, été brutale sous l’effet de la pandémie du Covid. Ainsi, le chiffre d’affaires du dernier quart de l’année a fondu de plus de 65% passant de 3,5 milliards de DH à fin décembre 2019 à 1,2 milliard de DH à fin décembre 2020 pour Addoha.

La baisse du chiffre d’affaires est plus contenue même si elle reste importante pour Alliances. L’activité du groupe s’est ainsi réduite de 38% à près de 1,3 milliard de DH. Il dépasse ainsi pour la première fois de son histoire Addoha en termes de chiffre d’affaires. Ces chutes d’activité sont justifiées par des décalages de production suite à l’arrêt des chantiers et à la baisse des ventes de produits finis induits par la crise du Covid.

En dépit d’une amélioration au cours du 4e trimestre, les préventes des deux promoteurs sont en retrait. Elles se situent autour de 7.194 unités (-13% sur un an) pour Addoha et 2.177 unités (-20% sur un an) pour ADI. Ceci étant, les deux groupes constatent une progression des préventes au cours du 4e trimestre (+11% pour ADI et +2% Addoha).

Cette hausse s’explique dans le cas d’Addoha par la contribution des préventes réalisées en Afrique de l’Ouest. Elles ont connu une hausse de 77% par rapport au 4e trimestre 2019. Mieux, les projets dans les pays de l’Afrique de l’Ouest ont contribué à hauteur de 29% aux préventes du groupe. Ces préventes en unités ont connu une hausse de 48% en 2020 par rapport à 2019 à 2.065 unités. En valeur, la hausse est de 74%.

 

Leave a Reply