Hassan AKID

Expert-Comptable DPLE - Consultant Formateur

Hassan AKID Ayant plus de 25 années d’expérience dans les domaines d’audit, d’expertise Comptable, d’organisation et accompagnement des managers et des entreprises. La Loi 15/89 du 08 Janvier 1993 réglementant la profession d’expert-comptable et instituant un ordre des experts comptables au Maroc donne une description détaillée des tâches et missions de l’expert-comptable et du conseil fiscal. Ainsi, en vertu de l’article 1 de la loi susmentionnée, l’expert-comptable est seul habilité à :
  • Attester la régularité et la sincérité des bilans, des comptes de résultats et des états comptables et financiers ;
  • Délivrer toute autre attestation donnant une opinion sur un ou plusieurs comptes des entreprises ou des organismes ;
  • Exercer la mission de commissaire aux comptes.
Il peut aussi :
  • Exercer les fonctions de commissaire aux apports ;
  • Analyser et organiser les systèmes comptables ;
  • Ouvrir, tenir, redresser, centraliser, suivre et arrêter les comptabilités ;
  • Donner des conseils et avis et entreprendre des travaux d’ordre juridique, fiscal, économique, financier et organisationnel se rapportant à la vie des entreprises et des organismes.
La profession d’expert-comptable a été largement secouée depuis plusieurs années par les évolutions technologiques. Celles-ci ont notamment conduit à une réorganisation de toutes les activités qui peuvent faire l’objet d’un traitement informatique et l’avènement de nouvelles missions liées au traitement et système de l’information. Les cabinets d’expertise comptable ont, désormais, peu d’activités « non numérisables » et sont de plus en plus contraints de changer leur positionnement et leur façon d’exercer leur métier, en valorisant ces activités, dans le sens d’un meilleur service client. L’expert-comptable «traditionnel», technicien du chiffre, rigoureux, constant voire statique, doit céder la  place à un professionnel qui peut moduler son profil et adapter son comportement sans cesse, avec davantage de conseil et de capacités managériales (accompagnement du créateur d’entreprise – prévisions, démarches bancaires, organisation… – optimisation du statut et de la rémunération du chef d’entreprise, réalisation de tableaux de bord pour les TPE, informatisation du client, évaluation d’entreprise…).